Prendre RDV

Acide Hyaluronique

Histoire:

L’acide hyaluronique est dérivé de hyalos (ce qui signifie en grec « comme du verre »), et de l’acide uronique car il a été isolé pour la première fois de l’humeur vitreuse et possède une teneur élevée en acide uronique.

L’acide hyaluronique a été obtenu pour la première fois par Karl Meyer et John Palmer en 1934 à partir du corps vitré d’un œil de vache. Le premier produit biomédical à base d’acide hyaluronique est Healon, développé dans les années 1970 et utilisé en chirurgie ophtalmologique (transplantation de cornée, chirurgies de la cataracte, du glaucome et du décollement de la rétine). 

Structure:

L’acide hyaluronique est un glycosaminoglycane a , largement présent dans les tissus conjonctif, épithélial et nerveux. 

C’est un polymère de disaccharides, un « poly-sucre ».

L’acide hyaluronique est synthétisé par une classe de protéines de la membrane cellulaire puis il est extrudé dans l’espace extracellulaire.

Il est naturellement présent dans le corps humain. Une personne adulte a environ 15 grammes d’acide hyaluronique dans le corps, dont un tiers est renouvelé chaque jour.

Fonction physiologique: 

En tant que l’un des principaux composants de la matrice extracellulaire , il contribue de manière significative à la prolifération et à la migration cellulaire. 

L’acide hyaluronique est un composant majeur du liquide synovial articulaire. Il augmente la viscosité et la qualité lubrifiante de ce liquide. C’est l’un des principaux composants lubrifiants du fluide.

Les agrégats d’acide hyaluronique s’imbibent d’eau et sont responsables de la résistance à la compression du cartilage. 

Un rôle lubrifiant de l’acide hyaluronique dans les muscles pour améliorer le glissement entre les couches tissulaires adjacentes a également été suggéré. 

L’acide hyaluronique est également un composant majeur de la peau, où il participe à la réparation des tissus. Lorsque la peau est exposée de façon excessive aux rayons solaires, les cellules du derme diminuent la production d’acide hyaluronique et augmentent la vitesse de sa dégradation. 

L’acide hyaluronique contribue également au mouvement et à la prolifération des cellules et participe à l’activation cellulaire des lymphocytes.

Rôle dans la réparation des plaies cutanées:

En tant que composant majeur de la matrice extracellulaire , l’acide hyaluronique joue un rôle clé dans la régénération tissulaire, la réponse inflammatoire et l’angiogenèse (fabrication de nouveaux vaisseaux sanguins). Phases indispensables de la réparation des plaies cutanées. L’acide hyaluronique se comporte comme une éponge en présence de l’eau, et gonfle pour former un gel. Cette caractéristique explique son utilisation dans le comblement des rides du visage. Cet effet dure environ 6 à 12 mois.

L’AH joue un rôle important dans le processus de réépithélisation (colonisation de la plaie par de nouvelles cellules de l’épiderme).Il agit aussi comme piège des radicaux libres, ce qui contribue à la protection contre les rayonnements solaires .

Exemples d’utilisations médicales:

L’acide hyaluronique est utilisé pour traiter l’arthrose du genou par injection intra-articulaire. 

La peau sèche et squameuse des dermatites atopiques peut être traitée avec une lotion contenant de l’acide hyaluronique. 

En ophtalmologie, l’acide hyaluronique utilisé en chirurgie oculaire, et il est aussi un composant des larmes artificielles utilisées pour traiter la sécheresse oculaire.

L’acide hyaluronique est utilisé comme produit de comblement dermique en médecine et chirurgie esthétique. 

Dégradation:

L’acide hyaluronique peut être dégradé par une famille d’enzymes appelées hyaluronidases. Chez l’homme, il existe au moins sept types d’enzymes de type hyaluronidase.

Retour haut de page